DEPISTAGE ET DIAGNOSTIC

Toutes les études le montrent : plus on intervient tôt, plus les perspectives d’évolution dans l’autonomie et l’intégration en milieu ordinaire sont élevées. Or, l’autisme passe souvent inaperçu dans la petite enfance, c’est généralement avec l’entrée en société (crèche, école, garderie) que les manifestations deviennent évidentes, et que les parents commencent à s’inquiéter.

Parents, n’attendez pas! Vos inquiétudes ne seront pas toujours prises au sérieux par des médecins généralistes ou des pédiatres non formés. Mais, faites confiance à votre instinct de parents. Demandez une consultation au Centre de Ressources sur l’Autisme (02 98 69 37 18) ou auprès d’un pédopsychiatre et exigez un diagnostic conforme aux classifications internationales. « Dysharmonie évolutive, troubles de la personnalité, psychose infantile » sont des diagnostics erronés encore fréquemment posés en France et qui conduisent à un parcours d’errance.
Pour plus d’informations, lisez ceci.

CRITÈRES DE DIAGNOSTIC

Vous avez des doutes sur le handicap de votre enfant? Consultez le guide suivant, mis en place par le ministère des affaires sociales et de la santé.

OUTILS DE DIAGNOSTIC PRÉCOCE

• Autism Diagnostic Observation Schedule (ADOS)
• Autism Diagnostic Interview-Revised (ADI-R)
• Checklist for Autism in Toddlers (CHAT)
• M-CHAT (outil de dépistage pour une détection précoce de l’autisme)
• CHAT 23 (outil de dépistage modifié de l’autisme pour les enfants chinois)
• Childhood Autism Rating Scale (CARS)
• Diagnostic and Statistical Manual, vol IV (DSM-IV)
• Classification internationale des maladies – 10e édition (CIM-10) de l’OMS

Publicités

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :