PRISE EN CHARGE

la Haute Autorité de Santé a démontré l’efficacité des approches éducatives, développementales et comportementales dans son rapport sur les bonnes pratiques pour l’autisme et autres troubles envahissants du développement (mars 2012).

T.E.A.C.C.H :

Le programme T.E.A.C.C.H permet de structurer et d’adapter l’environnement à la personne atteinte d’autisme, tant d’un point de vue physique que social. L’entourage doit s’adapter à l’enfant et à ses difficultés et s’appuyer sur les forces propres à l’enfant et à l’autisme (mémoire visuelle, capacités de fonctionnement dans les routines).

ABA :

Le traitement ABA est basé sur une démarche scientifique et utilise les principes de la recherche fondamentale. Celle-ci a mis en évidence que tout enfant apprend naturellement par les relations qu’il entretient avec son environnement physique et social. Les personnes ayant des troubles du développement et du comportement, notamment les enfants autistes présentent des difficultés d’apprentissage. Elles ont besoin d’aide pour développer les apprentissages de base. Leurs difficultés de communication, d’interaction, de socialisation leur confèrent des difficultés d’adaptation et d’intégration. L’existence de comportements perturbateurs vient gêner les relations avec leur environnement et empêcher l’indépendance, l’autonomie, la liberté d’action. Dès lors ce sont les comportements perturbateurs qui contrôlent la vie de l’enfant. L’objectif sera de l’aider à gérer ses comportements de façon suffisamment adaptée pour lui permettre de s’intégrer à la société.

P.E.C.S

Le PECS est un système de communication efficace pour n’importe quelle personne ayant des difficultés à s’exprimer oralement.. Il consiste en l’utilisation de pictogrammes, adaptés au niveau de compréhension du sujet et peut être utilisé par chaque individu, en tout lieu, à la maison, à l’école ou en société. Il est complémentaire aux approches TEACCH et ABA.

L’APPRENTISSAGE DES HABILITES SOCIALES :

Les personnes avec autisme souffrent d’un manque de théorie de l’esprit, elles n’imaginent pas que les autres puissent penser différemment d’elles. Elles ne comprennent pas les expressions sur les visages, le sens des mots, les plaisanteries, les situations implicites. Les relations sociales, les codes sociaux, les comportements adaptés, la compréhension de ses propres sentiments mais aussi de ceux des autres doivent être expliqués, enseignés de façon adaptée aux personnes avec autisme. C’est là tout l’enjeu de nos groupes d’habilités sociales !

ET EN COMPLEMENT :

Dès le plus jeune âge nous vous conseillons de mettre en place des séances d’orthophonie avec un(e) professionnel(le) formé(e).
Le recours à l’ergothérapie pour la rééducation des gestes du quotidien, l’apprentissage de l’écriture, du clavier, la gestion des troubles sensoriels…. peut être aussi profitable.

Publicités

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :